עברית  |  English  |  French  |  
Accueil >> Poésie >> Le sentier

Le Sentier

Très prudent le sentier qui descend et qui monte
Sur le Mont des Oliviers seuls les pas du Messie
Y résonnent dans les blocs de pierre soulevées
Et posées sur les tombes

Très prudent le moment dans l'écartement se la vallée
Combien de souvenirs de chair il tient
Combien de souvenirs d'accouplements
Reposent au sein de l'utérus du Messie-Roi

Très prudente la vallée poussiéreuse
Ses cuisses sont façonnées dans la pierre et l'or
Ses seins aspergent du restant de lumière
La porte murée de Sa miséricorde.

 

Traduit de l'Hébreu par Emmanuel Mosès

Site Map | Top

© All Rights Reserved to Michal Govrin.